L'Assemblée des Cultes Stygiens Index du Forum   L'Assemblée des Cultes Stygiens
Le Culte du Dieu Serpent lance un projet de regroupement des différents Cultes du Panthéon Stygien ainsi que son administration sous la tutelle de Pharaon au sein d’une même guilde.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
  L'Assemblée des Cultes Stygiens Index du Forum

 
La Stygie

 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet L'Assemblée des Cultes Stygiens Index du Forum L'Assemblée des Cultes Stygiens Le Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kelyanna
Haut Clergé

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2009
Messages: 113
Féminin Fléau de Set

MessagePosté le: Lun 2 Fév - 22:18 (2009)    Sujet du message: La Stygie Répondre en citant

Sur la royauté et la noblesse :
La royauté et la caste noble stygienne descend des anciens, habitants originels de la Stygie. Il sont relativement grands avec des cheveux noirs une peau fine de la couleur de l'ivoire, comme leurs antiques ancêtres, les malfaisants sorciers Rois-Géants. Nombreux sont ceux dont leur yeux ont toujours un scintillement sauvage dans le noir. La royauté comprends le Roi de Stygie et sa famille. Viennent ensuite les familles anciennes descendantes des Rois-Géants qui régnaient autrefois sur ces terres. Ces familles trahirent leur ancienne culture et aidèrent à la conduite de la culture actuelle. Plusieurs gardent toujours des hommes-serpents conservés dans leurs tombeaux familiaux comme des protecteurs et des vengeurs. Ces effrayantes familles conservent des manuscrits d'anciens stygiens et apprennent les sorcelleries les plus vieilles et les plus horribles transmises par les générations bien avant que le Grand Cataclysme ne ballait le monde.
L'effrayant Roi de Stygie, Ctesphon IV, est vénéré comme un dieu vivant. Des temples sont construit à son honneur.
Les nobles sont autorisés à détenir des postes au sein du gouvernement, où ils glanent leur richesse des hommages payés au roi. Tout les stygiens offrent des cadeaux à leurs sinistres dieux et la noblesse d'ivoire représente ces dieux sur cette sombre terre. Les nobles ont tous, un grand statut dans la société. Les prêtres de cette caste sont habituellement entrainés comme sorciers.


Sur l'aristocratie :
Sous la royauté et les familles nobles se trouve l'élite dirigeante et hautaine qu'est l'aristocratie et la puissante classe moyenne. Ils ont la peau sombre et le nez crochu. Étrangement, c'est cette caste que les non-stygiens considèrent comme les vrais stygiens. Ce sont les descendants des prêtres-sorciers et des rois-prêtres déchus de Khari qui ont conquis l'ancienne Stygie. Tenant les rênes du pouvoir au sein du gouvernement, l'aristocratie laisse les nobles libre d'errer à la court de Luxur. Les aristocrates héritent de leur position de père en fils. La fertilité étant importante en Stygie la plus part des aristocrates sont mariés.


Sur les Prêtres :
Tenant les rennes du pouvoir au sein du gouvernement et dans les temples, les prêtres sont sélectionnés parmi les plus capables au sein de la société. Les prêtres glanent leurs richesses des donations faites aux dieux. Les prêtres et les nobles héritent de leur position de père en fils. La fertilité étant importante en Stygie la plus part des prêtres et nobles sont mariés. La plus part des prêtre de Stygie sont des prêtres de Set. Les prêtres se spécialisent souvent dans une fonction. Certains se spécialisent dans les sacrifices, d'autres dans la sorcellerie. Certains sont diplomates ou dignitaires à l'étranger, alors que d'autres sont médecins. Presque toute la bureaucratie stygienne est composée de prêtres. Des prêtres à temps partiel sont nommés des castes inférieures pour servir comme des porteurs, des peintres ou des scribes.


Sur les Scribes :
Les scribes sont des membres estimés de la société comme gardiens de la mémoire et intellectuels de Stygie. Un seul stygien sur cent est lettré, ce qui donne aux scribes et aux pretres, prestige et influence.


Sur l'esclavage :
L'esclavage a un contexte légèrement différent en Stygie par rapport à Zingara ou Zamora.
Un esclave en Stygie est simplement une personne avec des droits réduits et consacrée à une tâche précise.

Les gens deviennent esclaves quand ils sont endettés, à cause d'une punition, d'un acte volontaire, quand ils sont fait prisonnier de guerre ou reçus comme paiement d'un tribut. La période La période d'asservissement est normalement limitée. Quelques esclaves sont des serviteurs personnels.

D'autres esclaves servent des propriétés et sont transférés quand la propriété est transférée. Les enfants d'esclaves sont aussi des esclaves, donc on peut être né dans l'esclavage, mais ils ne sont pas séparés de leurs mères en temps normal.

Les esclaves de dettes sont stygiens qui sont vendu en esclavage par des créanciers parce qu'ils ne peuvent pas payer leurs dettes. Aussi, certain stygiens se vendent en esclavage pour échapper la pauvreté; la sécurité économique offerte par une telle situation dépasse les libertés perdues. Ces esclaves peuvent se racheter eux-mêmes à tout moment.
Les criminels reconnus coupables peuvent aussi être asservis par le vizir.

Il décide aussi de la période d'asservissement, qui peut être la vie si le crime le justifie.
Certain stygiens veulent simplement protection et sécurité dans un sens presque féodal et payent souvent une bourse mensuelle à un temple ou à une personne puissante pour les prendre comme serviteur ou esclave. De tels contrats sont d'habitude exprimés ainsi : ?

Moi, (le nom), est votre serviteur, ainsi que mes enfants et les enfants de mes enfants. Vous me protégerez alors ainsi que les miens contre tout les démons. En retour je vous paierai (somme) pièces de cuivres chaque mois pour (nombre) ans.

Les esclaves les plus malheureux sont ceux envoyés pour travailler dans les mines d'or et de cuivre.
L'eau y est strictement rationnée et plusieurs meurent d'épuisement ou de déshydratation. Les esclaves les plus chanceux sont ceux qui travaillent pour la famille royale ou la noblesse, car ils ont une vie plus facile (souvent plus facile que pour les hommes libres) et ont l'occasion de se rendre indispensable pour leurs propriétaires et peuvent même s'élever aux hautes positions gouvernementales. Une fois qu'ils sont mis en liberté ils peuvent même se marier dans les familles de leurs anciens propriétaires.
Certains diaboliques stygiens capturent aussi des voyageurs étrangers et le réduisent en esclavage. Puisque les voyageurs sont sur une terre étrangère et que personne ne les connaît, ils n'ont personne à qui ils peuvent faire appel.

Il n'y a aucun grand marché d'esclave dans des villes stygiennes comme on peut en trouver à Turan ou Shem.
Le commerce des esclaves est relativement petit en Stygie.
Pratiquement toutes les transactions d'esclave sont entre des partis privés et ne sont pas des ventes aux enchères publiques. Le 'commerce' d'esclaves prend souvent la forme de cadeaux.
Les stygiens préfèrent généralement des esclaves masculins parce qu'ils peuvent plus supporter le travail mais les plus chéris de tous les esclaves sont ceux qui ont des compétences spéciales ou rares. Les esclaves féminins sont problématiques parce que les femmes ne les veulent d'elles autour de leurs maris.

Le statut d'enfants nés d'union maitres/esclaves est toujours est toujours débattu parmi le stygiens. Les esclaves sont généralement bien traités et vivent souvent des vies plus sûres que celle des hommes libres. Ils remplissent une vaste gamme de positions allant de manœuvres à administrateurs.
Ils exécutent des tâches non-cléricales pour les temples, servent de gardiens ou de soldats.
Dans des nombreux cas, ils deviennent membres a part entière de la famille de leur maitre et reçoivent souvent des successions de maîtres morts.

Parfois les enfants d'esclaves sont adoptés par la famille du maître, libérant ainsi les enfants de l'esclavage. Les maîtres qui maltraitent leurs esclaves peuvent se faire retirer leurs esclaves.
Les esclaves sont une propriété. Les esclaves évadés sont poursuivis et repris dans la mesure du possible. Ils doivent pour s'échapper rejoindre une terre étrangère ou chercher l'asile dans un temples. L'évasion vers une terre étrangère est problématique au mieux.

Voyager au sud signifie traverser les étendues énormes de désert juste pour atteindre Kush, où le Kushites peuventt les asservir, ou ils peuvent atteindre Darfar, où ils pourraient être mangés, ou ils peuvent atteindre rien si ce n'est savane ou jungle.
Se diriger vers l'est n'est d'aucune aide non plus, comme il y a même plus de désert à l'est de la rivière Styx mais ils y risquent d'être capturé par les Turanians. Finalement les esclaves s'échappant peuvent atteindre Iranistan, bien que ce soit un accomplissement exceptionnel. Au nord se trouve Shem, terre d'esclavagistes tristement célèbres. L'évasion la plus probable est par la mer pour vivre une vie incertaine comme pirate. La deuxième option possible est de rentrer au service d'un temple, d'habitude un temple de Set. En devenant un esclaves de pretres, personne d'autre ne pourrait les toucher ou les capturer.

Sur l'ascension sociale :
Il y a très peu de mobilité sociale dans la Stygie oppressée; le peuple tend à se marier dans le même groupe social et continuer le commerce de leur parents à la peau sombre. Même si l'ascension sociale est rare elle n'est pas impossible. Si un paysan économise assez d'argent il peut envoyer son fils à l'école du village pour apprendre le commerce. Comme ces écoles sont tenues par des prêtres ou des artisans, les élèves peuvent potentiellement apprendre à lire et à écrire, et ainsi devenir des scribes. En tant que scribe l'enfant peut être placé à un poste gouvernemental et escalader l'échelle du gouvernement vers la noblesse. C'est une route peu commune, mais certainement possible. L'éducation est l'essentielle clé pour l'ascension sociale. Une fois qu'on à commencer à escalader l'échelle sociale, il est commun de se marier au sein de la nouvelle classe pour fortifier l'ascension. Ainsi, un esclave peut au travers de la fortune et de la réputation obtenir une position de pouvoir, mais si il veut s'assurer de son nouveau statut, l'esclave devra trouver une femme de sa nouvelle caste. Si son maître l'autorise à se marier, il est libre et est confirmé à son nouveau statut. L'ascension militaire est aussi possible, les stygiens sont récompensé par des terres et des honneurs.

Les sinistre dieux de Stygie :
La religion en Stygie est synonyme de vénération du Père Serpent qui règne en maître. Son panthéon est composé de dieux ou subordonnés hideux à têtes d'animaux. Les dieux et les mythes orbite toujours autour du besoin de réconcilier les opposés et les points de vue opposés, incluant les points de vue masculin et féminin. Un culture monothéiste basée sur un seul dieu mâle n'a pas de sens pour les stygiens, malgré l'apparente capacité de Set à pouvoir se reproduire via masturbation ou en copulant avec son ombre.
L'adoration est habituellement démontré en levant un bras. Ce geste est effectué devant toutes images des dieux et devant le Roi, considéré comme le représentant vivant de Set donc méritant une adoration.

Philosophie du culte de Set :
De nombreuses personnes voit la religion comme une philosophie de vie. Ce n'est pas totalement vrai en Stygie et sa religion. La religion en Stygie sert à maintenir et justifier la culture. La religion existe pour offrir les histoires de la création pour codifier la vie et la façon de la vivre ainsi que des descriptions de l'au-delà pour combattre la peur de mourir. La religion stygienne sert à définir la culture et à donner la motivation au peuple de perpétuer cette culture. Elle existe pour offrir une explication sur comment le monde fonction et comment les sujets doivent se comporter. Les prêtres stygiens ne sont ni évangélistes ni missionnaires. Ils n'essaient pas de convertir ni de diffuser la religion. Leurs dieux supervisent les aspects de la vie, et seulement cela. Les dieux stygiens n'offre ni la foi ni le pardon. Les stygiens ne croient pas à la vérité littérale du mythe de la création. Leur religion est en majorité faite de symbolisme, symboles pour les aider a trouver la vérité ésotérique derrière les symboles. De nombreux stygiens ne croient pas dans l'existence littérale des dieux, ils sont eux aussi des symboles des vérités cachées.

Set n'est pas juste, il est fort :
À la différence du culte de Mitra, qui a dû lutter avec des religions rivales durant son avancée rapide par le monde. Le culte de Set a été pendant des milliers d'années sans aucune concurrence réelle dans sa patrie sablonneuse. Le culte du Set, à la différence de Mitra, ne se donne pas la peine d'enseigner que c'est la seule vraie église et que tout les autres sont fondamentalement fausse. Le culte du Set ne s'en soucie pas tout simplement. Quelques stygiens ont voyagé assez pour connaître les autres religions, ainsi le culte de Set n'a pas besoin se comparer aux autres religions. Le culte enseigne que leurs dieux sont forts et que les preuves peuvent se trouver dans les victoires sur les différent régiment étrangers. Ils ne clament pas que les autres religions sont fausses ou que leurs préceptes sont faux. Seulement que leurs dieux sont plus faibles comme les dieux mineurs stygiens le sont par rapport à Set.

Justification culturelle:
Comme d'autres religions, un des buts principaux du culte de Set est de s'assurer de la pérennité de leur culture et apprendre une certaine façon de comportement. Faites-le et tout est bien; faites-le et vous irritez les dieux et apportez la maladie à vous. C'est une équation simple qui sert pratiquement toutes les religions du monde et Set n'est pas différent. On s'attend au peuple de Stygie de se comporter de certaines façons culturelles. L'échec à la loi peut finir en sacrifice. Les cérémonies ont pour but de se renforcer la confiance du peuple envers la culture comme exigé conformément par la loi et les prêtresse chargent toujours de ces services. La survie de la culture stygienne est primordiale et ceux qui défient trop le système sera enlevé de ce système d'une façon ou d'une autre. Les stygiens ne sont pas généralement fanatique de leurs dieux; ils ont peur des prêtres de leur Dieu.

Une religion maléfique ?
Un autre aspect de la religion stygienne est que, tandis qu'il est considéré comme 'une mauvaise' religion par les étrangers, il n'essaye pas activement de frapper les 'bon'. Le peuple stygien, y compris les prêtres, sont trop concerné par leurs besoins quotidiens pour s'inquiéter de punir les autres religions. Ils défendront leur patrie pour être sûr mais ils ne sont pas dehors pour débarrasser le monde de tout ce qui est 'bon'. Tout à fait le contraire, en réalité...

_________________
Danse Stygienne : http://www.youtube.com/watch?v=x-vBIrCVDCQ Calme et Volupté !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Fév - 22:18 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet L'Assemblée des Cultes Stygiens Index du Forum Le Bibliothèque
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Egyptian_Theme by Mojy, © 2003 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com